IFREP
AF en Europe
Visites

 368149 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

Actualités

En raison de la dissolution de l’AN, et tant que la situation n’est pas stabilisée, il n’est plus possible de continuer à faire avancer le dossier législatif et réglementaire de l’accueil familial.

France Accueil Familial ( https://www.franceaf.fr/ ) et ses associations affiliées recommenceront en temps utiles le long chemin entamé mi-avril 2024 et qui semblait recevoir une écoute.

L’IFREP accompagnera la démarche à nouveau.

Entre temps, la pétition ( https://chng.it/6LdqwyPCCH ) reste active et recueille de très nombreuses signatures. Continuez smile

 


La mobilisation des AF trouvera-t-elle des échos, à savoir un réel traitement des évolutions législatives et réglementaires nécessaires ?

Rien n’est moins sûr puisque le dossier n’a aucunement avancé depuis des années, en particulier depuis la rencontre sans suite au Cabinet ministériel en septembre 2022.

Rien n’est encore moins sûr quand on écoute l’intervention dans l’hémicycle de Mme la Ministre chargée de l’enfance... Cette « réponse » a été commentée par France Accueil Familial à l’origine de la mobilisation.

Le montage est à consulter ici : https://www.facebook.com/accueillants.familiauxindependants.7/videos/475846331780678

ou ici : https://www.youtube.com/watch?v=Go7DcUTPw0M

 


Depuis le 19 avril, des associations et des AF à titre individuel écrivent aux ministres, sénateurs, députés, présidents de conseils départementaux, etc...

 

La communication s’effectue principalement ici : https://www.facebook.com/faf.franceaccueilfamilia.1?locale=fr_FR

 

Circulent également diverses vidéos, dont celle-ci : https://www.youtube.com/watch?v=sy4cESgVqls

 

Le 9 mai, une pétition a été lancée que les AF et les sympathisants peuvent signer et partager :

https://chng.it/6LdqwyPCCH

 


Mobilisation d’associations d’AF - Suite - (publiée le 24/04/2024 @ 13:08)

Rédigé par le Président de l’association AFI (basée dans le 59), le communiqué ci-joint est diffusé largement, y compris auprès des élus.
Il est aussi accessible ici : https://www.facebook.com/accueillants.familiauxindependants.7?locale=fr_FR

 

communique.png

 

 

 

 

 


Ci-gît l’accueil familial ? - (publiée le 23/04/2024 @ 09:25)

En janvier 2023, nous écrivions qu’on ne s’y prendrait pas autrement pour faire disparaître l’accueil familial
( https://www.ifrep.fr/news.php?lng=fr&pg=169 ).

Nous relayons cette photo diffusée par des associations d'AF. La date de la cérémonie n’est pas encore fixée...

 

Pierre_tombale.jpg

 


Voici ce qui se répand sur les pages ou sites d’associations d’AF, et sur les pages personnelles d’AF.

Seront-ils entendus ? Rien n’est moins sûr alors que leur nombre continue à baisser. Car il n'y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre...

 

agonie.png

 


Sur le plan réglementaire, des évolutions « simples » mais essentielles, attendues, n’en finissent pas de ne jamais arriver.

En quelques années, cette modalité d’accueil d’une richesse humaine incomparable perd peu à peu ses acteurs centraux : les accueillants familiaux.

Pendant ce temps, sans réévoquer les dizaines de questions parlementaires ou les amendements à des projets de loi ne constituant pas le bon vecteur, en un peu plus d'un an, 5 propositions de loi (PPL) prétendent s'intéresser à l'accueil familial. En voici la liste :

 

Voici globalement ce que IFREP envoie aux auteurs non informés et non compétents de ces PPL. Bien entendu, il n’y a jamais de suite.

La règlementation de l’accueil familial est inadaptée. Elle :

  • consacre une pseudo libéralité de l’activité des AF, utilisée par des organismes à but lucratif au détriment des intéressés, des accueillis et de leur famille ;
  • ambitionne, sans effet, une professionnalisation de l’activité des AF qui n’est ni un métier ni une profession ;
  • ne fait pas évoluer la rémunération ou l’indemnisation des AF dont le nombre ne cesse de baisser ;
  • se trompe de cible en oubliant systématiquement les 64% de personnes handicapées concernées et la conception d’un réel dispositif médico-social complémentaire à la vie familiale
  • etc...

Les propositions des PPL sont globalement inadaptées, certaines illisibles, de nombreuses inapplicables, la plupart sans effet favorable. Nous pouvons étayer ces qualificatifs.

Penser l’accueil familial suppose de repenser entièrement le cadre de l’exercice de l’activité des AF pour les intégrer à un dispositif qui n’existe pas depuis 1989.

Les AF gagneraient en visibilité, aide, soutien, accompagnement, recherche des accueils, solutions de remplacements, fin d’accueil.... ce qu’ils perdraient en « libéralité ».

Si vous pensez véritablement agir dans l’intérêt de l’accueil familial, de ses acteurs et de ses bénéficiaires, prenez connaissance des travaux et ouvrages de l’IFREP, spécialisé en accueil familial depuis 1990 ; consultez les équipes des Départements et le bureau chargé de l’accueil familial à la DGCS...

 


Depuis quelques jours, des médias, sites, réseaux sociaux relaient des « informations » sur des amendements au titre du PLFSS, ou publient et commentent leurs contenus. Les intentions et objectifs de ces 18 amendements sont disparates, parfois hors sol. Certains sont les mêmes qu’en avril. D’autres sont des recyclages de PPL.

 

Si c’est comme ici ( https://www.ifrep.fr/news.php?lng=fr&pg=173 ), cela fera du RIEN.

 

Si l’accueil familial est engouffré dans cette loi qui « normalement » n’est pas le bon vecteur (mais le 49.3...), il sera toujours temps de lire au Journal Officiel le texte validé, puis d’attendre (longtemps ?) les décrets d’application. D'ici là, à quoi peut bien servir tout ce battage ?

 

L’IFREP ne publiera donc que des réalités abouties.

Et communiquera les points utiles et leur décryptage sur ces deux plateformes dédiées : l’une aux AF ( https://www.ifrep.fr/articles.php?lng=fr&pg=171 ) ; l’autre aux CD ( https://www.ifrep.fr/articles.php?lng=fr&pg=47 )

 

COMPLEMENT au 26 octobre 2023 : tous les amendements ont été rejetés dont celui du Gouvernement. Il n'en reste qu'un en lice...


Plus de 10 questions écrites (Assemblée nationale et Sénat) en 2022 et déjà 8 en 2023. Des amendements au PLFR, au PLFSS. Récemment à la PPL « bien vieillir » tous rejetés,  y compris pour un porté par le Gouvernement.

Depuis des années, des rapports, des auditions, des éléments de langage...

Le silence du Cabinet qui n’a même pas donné une suite officielle, quelle qu’elle soit, à la réunion de septembre 2022 : https://www.ifrep.fr/news.php?lng=fr&pg=161

 

En fait, des riens qui font tomber, peu à peu et de plus en plus vite, l’accueil familial dans un grand précipice sans fond.

Moins 10% d’accueillants familiaux en 3 ans (2019-2022) ne fait même pas réagir : https://www.ifrep.fr/file/IFREP-BAF4-avril_2023.pdf?mnu_modecol=W . Sachant que la baisse se poursuit en 2023, d'au moins 3%, voire davantage.

 

Le regard de l’IFREP sur la disparition voulue de l’accueil familial (https://www.ifrep.fr/news.php?lng=fr&pg=169) semble se confirmer.

Vu leur âge et leur non renouvellement, les accueillants familiaux sont à classer comme une espèce en danger critique d’extinction... Quel gâchis.

 

Voir aussi sur France Accueil Familial : https://www.franceaf.fr/toutes-les-infos/184-faire-disparaitre-l-accueil-familia

 

 


Déployé depuis le 13 février 2023 par l’IFREP en collaboration avec France Accueil Familial, l’EPAF est gratuit, réservé et dédié aux AF (agrément en cours de validité), confidentiel (aucune diffusion externe, y compris vers les Conseils départementaux), modéré, encadré par une charte d’engagements valant règlement intérieur.

Son objectif est de permettre aux AF d’accéder à des informations fiables et regroupées sur l’accueil familial, de consolider leurs connaissances afin de soutenir leur professionnalisation, et d’échanger sur les situations d’accueil.

Il contient un forum d’échanges classés par thématiques permettant de poser des questions ou d’y répondre. Ainsi que des information sur les associations d’AF, des documents pratiques. D’autres rubriques se construiront selon les besoins.

Cet espace ne diffuse pas d'annonces.

 

Pour vous inscrire, remplissez ce formulaire.
 

Si votre demande est acceptée, vous recevrez par courriel la procédure à suivre pour vous enregistrer.

Pensez à regarder dans vos courriels indésirables.

 

 


DébutPrécédent [ 1 2 ] SuivantFin
^ Haut ^